videos

Design Artisan

Logo_numerique_150sansfond

Une cellule de recherche


Un réseau de développement inter-entreprises


Une diffusion des enseignements



Enseignements et formations



Géomatique des Métiers




Répertoire numérique du geste

Nom du porteur de projet :

Chambre de Métiers et de l’Artisanat Tarn-et-Garonne

Partenaires

IUP ARTS APPLIQUES – UNIVERSITE de TOULOUSE 2
Laboratoire du LARA – UNIVERSITE de TOULOUSE 2
CENTRE DE FORMATION DES APPRENTIS de MONTAUBAN
UNIVERSITE REGIONALE DES METIERS ET DE L’ARTISANAT – MIDI-PYRENEES
CONSEIL REGIONAL MIDI-PYRENEES – Direction de l’enseignement supérieur et de la recherche
CONSEIL GENERAL TARN-ET-GARONNE – Agence de Développement Economique
PAYS MIDI QUERCY
PAYS MONTALBANAIS
PAYS GARONNE-QUERCY-GASCOGNE
CAPEB TARN-ET-GARONNE
CERFAV, Centre européen de recherches et de formation aux arts verriers
GMEA, Centre National de création musicale d’Albi – Tarn
CIRPAC- Centre des Métiers de la Pierre – Saint-Béat
MIMBUS – Toulouse
FABLAB-Artilect – Toulouse

Recherche - Action

Depuis 2011, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne (CMA 82) développe et anime une cellule de recherche nommée « Artisanumerique » au sein de ses services.

Pilotée par le Directeur de l’établissement, la cellule a progressivement associé un nombre croissant de contributeurs. Les premiers travaux ont porté sur l’identité numérique des Métiers de l’Artisanat et la mise en place de méthodes de transformation digitale adaptée aux secteurs (Etablissement Public et Artisanat), avec notamment la création par un agent de la CMA 82 d’une plateforme réalisée entièrement en « open source ». Les agents (dans des proportions variables selon leurs disponibilités et leurs dispositions) de la CMA 82 ont ainsi consacré un temps supplémentaire de leurs activités à cette démarche collective de recherche appliquée aux Métiers. Une veille d’information s’est mise en place sous une forme méthodologique proche du « wiki ». Nous pouvons désormais retrouver une partie de ces éléments sur le réseau agrégatif « scoopit ».
Dans un premier temps, une plateforme web ouverte aux contributions rédactionnelles et multimedias des agents de l’établissement a été mise en place. La plateforme s’est par la suite étendue sur les réseaux sociaux (Twitter et Scoopit) et le site de vidéos « Viméo » afin de présenter ses travaux de recherche (chaîne RNGA pour le Répertoire numérique du geste artisanal), de formation continue pour les artisans (initiation au Design, Design Technologique, Impression 3D) et dans l’enseignement supérieur (Licence1adst) et la recherche (LARA, ANRT).

La cellule « Artisanumerique » fonctionne actuellement en auto-production sur les ressources propres de la CMA82 et mène des actions de recherche et développement en interrogeant les mutations économiques et sociales à travers la notion d’identité artisanale.

Depuis Avril 2013, la cellule comprend un doctorant, en contrat CIFRE conventionné par l’Agence Nationale de la Recherche Technologique. Le doctorant, plasticien numérique, travaille principalement sur le Répertoire numérique du geste artisanal, produit dont nous développerons les composantes et les enjeux plus loin.
La cellule accueille régulièrement des contractuels et des stagiaires issus principalement de Masters en création numérique (Toulouse 2), Sciences de Gestion, Archivage numérique (Toulouse 1 Capitole), et accueillerait prochainement des étudiants issus des parcours Sciences Humaines et anthropologie sociale (de type EHESS).

L’intégration de designers stagiaires, issus des enseignements de l’IUP d’Arts Appliqués universitaire de Toulouse 2, dans des entreprises artisanales, comme dans l’organisation des Journées européennes des Métiers d’Art de 2012, a accéléré le rapprochement entre l’Université et la Chambre de Métiers.
La thématique de cette même manifestation régionale des JEMA 2012, dont la CMA 82 était l’organisatrice, visait « l’Artisanat d’Art et le Numérique ». Le FABLAB de Toulouse (ARTILECT) , représenté par son Directeur lors de conférences organisées durant ces journées, devenait ainsi un partenaire régulier de la Chambre de Métiers pour de futures sessions de formations-ateliers sur l’impression 3D et la commande numérique, ainsi que pour la recherche prospective sur l’évolution des Métiers.

Design & Métiers

Hybridation et augmentation des pratiques

L’Institut Universitaire Professionnalisé (IUP) des Arts appliqués de Montauban et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne ont engagé un travail commun afin de favoriser le rapprochement entre métiers de l’artisanat et design. Jusque-là, l’institut universitaire, dispensant uniquement un cycle d’enseignement de L3 à Master 2, formait des étudiants dont les stages et débouchés professionnels s’effectuaient la plupart du temps hors du territoire.
Depuis l’année universitaire 2011-2012, des étudiants de Master 1 et Master 2 interviennent, dans le cadre de stages ou de workshops dirigés par un artisan, au sein des entreprises artisanales de Tarn-et-Garonne. L’association des compétences du designer et de l’artisan a produit quelques réalisations telles qu’une « ligne de maroquinerie » chez un sellier traditionnel ou l’utilisation de la 3D pour la conception d’un siège en tube métallique.

L’intégration de designers dans l’entreprise artisanale constitue une démarche d’innovation pour le secteur dans le domaine de la communication graphique et numérique, la conception de prototypes ou d’échantillons, le packaging, l’aménagement d’espaces et une nouvelle formalisation de l’offre de services.
Une nouvelle licence

Avec l’ouverture en septembre 2014 de la licence « Arts Design Sciences et Techniques », l’association DESIGN et METIERS (au sens ARTISAN) a pris une autre dimension. Plus de 300 candidats postulent sur l’application Admission Post Bac (APB) aux 30 places de la seconde promotion de la L1 ADST de la rentrée 2015-2016.

Classe ADST1

Ce parcours de formation sur trois années (L1 à L3 Pro Artisan Designer –ouverture en 2017) offre l’intérêt de compétences professionnelles multiples (artisan et designer) et la possibilité d’une double entrée pour un public-cible issu de l’enseignement général et professionnel. L’étudiant bénéficie de l’enseignement général et méthodologique dispensé à l’IUP avec des modules d’enseignements de culture générale et d’ateliers collectifs. Les options Métiers (métiers de l’alimentaire, du bâtiment et de la beauté) sont proposées conjointement par la Chambre de Métiers (ingénierie pédagogique) et le Centre de Formation des Apprentis – Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat de Montauban. Le point d’orgue du parcours constitué par la L3-licence professionnelle d’Artisan designer, dispensée par la voie de l’apprentissage, favorisera l’insertion durable de l’étudiant (prenant conscience des structures et potentiels du métier artisanal), permettra le cas échéant une orientation nouvelle pour l’étudiant généraliste et garantira l’acquisition d’une culture générale à l’ancien bachelier professionnel.

Le Répertoire Numérique du Geste Artisanal

Le Répertoire Numérique du Geste Artisanal (RNGA) est un programme actuellement développé par la Chambre de Métiers de Tarn-et-Garonne, inscrit dans le Contrat de Site d’Enseignement Supérieur et de Recherche de la Région Midi-Pyrénées. Plusieurs agents de la Chambre de Métiers de Tarn-et-Garonne travaillent déjà depuis plus de deux années sur ce programme en collaboration avec des étudiants de l’Institut d’Arts Appliqués de Tarn-et-Garonne et le laboratoire du Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes affilié au CNRS (Toulouse).
Les sections et laboratoires informatiques de Toulouse 3, l’INRIA de Bordeaux, l’Ecole des Mines d’Albi, l’ENSAM, la FING et SUPINFOGAME (RUBIKA) se verront également proposer une collaboration à diverses étapes du projet. La Chambre de Métiers accueille un doctorant du Laboratoire de Recherche en Audiovisuel de Toulouse 2 (LARA) dans le cadre du projet en contrat CIFRE depuis Mars 2013.

Un référentiel média-technique des gestes et pratiques des Métiers de l’Artisanat

Le RNGA a pour ambition de constituer un référentiel média-technique des gestes et pratiques des Métiers de l’Artisanat. Il est entièrement conçu à partir de captations vidéos et du recueil des termes professionnels correspondants aux « entrées » : OUTIL, MATIERE et ACTION.

La méthode de référencement et de modélisation des gestes est basée sur les travaux d’anthropologues du geste, tels que ceux d’André LEROI-GOURHAN. Les gestes sont ainsi définis par l’association de verbes d’action avec les matières et matériaux. Il s’agit alors de concevoir, et ce quasiment au sens premier, une grammatisation du geste. Ces interactions ainsi constituées s’inscrivent dans un ou plusieurs Métiers indexés. L’ergonomie du Répertoire apparaît ainsi dans un premier temps comme un index référencé dans un moteur de recherche dédié.

L’ensemble des captations ont été effectuées dans les ateliers, chantiers et laboratoires artisanaux.
Le programme se fixe également pour ambition d’établir un protocole de ces captations à partir d’outils multimédias légers devant permettre à terme une contribution directe des artisans.

Le développement complet de la base pourra s’opérer, sous format collaboratif entre agents, institutions, organismes et représentations des Métiers via une plateforme 2.0 permettant de déposer des modules visuels et d’utiliser des outils de modélisation nécessaires à leur insertion au sein de supports médias et/ou programmatique.

Le Répertoire Numérique du Geste Artisanal est un programme de recherche et de développement de solutions « web médias » relatives à la mémoire, l’évolution et la valorisation du geste artisanal.
Vers une numérisation des savoir-faire, vecteur de rayonnement des produits de fabrication française

Il s’agit autant de permettre l’appropriation par les artisans de nouveaux outils de promotion commerciale, de développement technique et d’innovation que d’un investissement socio-institutionnel de l’espace numérique par les Métiers de l’Artisanat au service d’une valorisation des produits de fabrication française.
Le répertoire aura également pour fonction d’instaurer un espace trans-média de conservation patrimoniale des savoir-faire.

Des actions de diffusion culturelle 2014 / 2015

En partenariat avec l’Association de diffusion culturelle du Pays Montalbanais « LES EMBARCADERES », le Centre de création musicale d’Albi (GMEA) ainsi que l’Institut Universitaire des Arts appliqués dans le cadre de la biennale d’Arts appliqués 2014, la Chambre de Métiers a proposé le thème des Métiers de l’Artisanat en fil rouge de la programmation culturelle des évènements théâtraux, des projections de films, documentaires et installations interactives. Cette action a reçu le soutien du Conseil Général de Tarn-et-Garonne.

Ainsi, la programmation Ciné&Métiers de cinéma en plein air des deux saisons estivales 2014 et 2015 des Pays Montalbanais, Midi-Quercy et Garonne-Quercy-Gascogne est composée de films traitant de la thématique ou comprenant des personnages en lien avec les métiers de l’artisanat. Des boucles de présentation de chaque film choisi dans le répertoire cinématographique national et mondial ont été réalisées à partir d’images du Répertoire numérique du geste. Cette approche vise à mettre en perspective les savoir-faire des Métiers revisités dans l’atmosphère du film.

Perspectives

Objectifs

La labellisation de la cellule « Artisanumerique » sous forme de « Pôle d’Innovation pour l’Artisanat » permettrait de poursuivre la recherche et produire des outils relatifs à :

  • L’évolution des formes et outils d’enseignement et de qualification dans les Métiers de l’Artisanat : e-learning, serious gaming, tutorat renforcé, M.O.O.C…
  • Le Design comme outil d’exploration, de rénovation et d’augmentation de la compétitivité des Métiers.
  • Le Design Artisan, comme vecteur d’une dynamique pédagogique dans l’enseignement supérieur (création de la Licence ADST – Design&Métiers) et la formation continue des artisans.
  • Le Design Artisan, vecteur d’interaction et d’inclusion territoriale : démarches de Living Lab, modélisation du recours aux designers sur des projets de développement local, mise en synergie avec des Centres d’Art, Résidences, Musées et Centres culturels et d’animation de type Médiathèque.
  • Une mise en perspective et un inventaire des savoir-faire des Métiers : le Répertoire numérique du geste artisanal.
  • Les transversalités disciplinaires (Humanités numériques) et l’hybridation des pratiques professionnelles (mouvement des Makers).
Méthode et outils du futur Pôle d’Innovation

Coopérations pluri-disciplinaires et pluri-institutionnelles.

  • Acteurs des Métiers
  • PIA sectoriels (Métiers de la Pierre et CERFAV) et thématiques (ATEN, CNISAM)
  • Startup du numérique dans les domaines du e-learning et du serious gaming
  • Ecoles et formations universitaires du « game design»
  • Laboratoires de recherche en anthropologie et histoire des métiers
  • Laboratoires et Ecoles d’Ingénieurs de la recherche appliquée à l’interaction homme-machine

Diffusion auprès des institutionnels des Métiers des travaux du PIA : newsletter, articles en lignes, vidéos et installations.

Accompagnement au montage d’actions pédagogique (dans la perspective de création d’enseignements croisant l’Artisanat et le Design au sein des Universités des Métiers et de l’Enseignement supérieur général).

Modalités de fonctionnement de la cellule de recherche

La cellule « Artisanumerique » fonctionnerait avec 5 ETP répartis selon les compétences suivantes :

  • Ingénierie pédagogique et Gestion de projet, développement des partenariats institutionnels et entreprises
  • Développement interfaces numériques, applicatifs 2.0
  • Design U.X., interaction homme-machine (type INRIA)
  • Archivage numérique et sémantique des Métiers (type Anthropologie du geste)
  • Modélisation des captations 3D en ateliers et sur chantiers et arborescence des capsules vidéos (doctorant en place)

Chacune de ces compétences sera encouragée à la rédaction, la publication, l’animation et la participation à des cycles de conférences en résonnance avec les thématiques ci-dessus exposées.

Les images et vidéos présentées sont extraites du Répertoire numérique du geste artisanal.

Les images et vidéos présentées sont extraites du Répertoire numérique du geste artisanal.